A savoir

Adopter un chien, ça ne se fait pas sans réfléchir. Lorsque l’on vit en appartement, cette décision est d’autant plus délicate, car l’animal aura encore plus besoin de compagnie et de sortie.

Aussi, il est important ce se poser plusieurs questions avant de faire le pas, pour être bien sûr de pouvoir assumer la présence d’un petit compagnon et le rendre heureux.

Dogue_de_BordeauxPar exemple, demandez-vous s’il va rester de longues heures tout seul. Le chien est animal social qui a besoin de jouer et de voir du monde. Lorsqu’il est en maison, dans un jardin, le chien peut compenser l’absence par des stimuli extérieurs : animaux sauvages, jouets, passant, etc. En appartement, il risque donc vite de s’ennuyer, et donc de déprimer. C’est mauvais pour lui, mais aussi pour vous : la déprime entraine des problèmes de santé et des bêtises !

Autre point important, l’absence de terrain vous obligera donc à promener votre chien tous les jours, plusieurs fois par jour, pour qu’il fasse ses besoins. Assurez-vous d’avoir donc du temps matin, midi et soir. Sinon, attendez-vous à de mauvaises surprises régulières !

Les sorties sont importantes pour l’hygiène, mais aussi pour sa forme et son humeur. Il ne s’agira pas que d’une simple descente dans la rue : votre animal devra pouvoir courir, se dépenser, rencontrer du monde. Régulièrement, vous devrez donc  l’emmener dans un parc. Prenez ce détail en compte dans votre planning.

Les races les plus adaptées

MaltaisD’abord, vous devrez adapter la taille de l’animal à votre logement. Si vous vivez dans un deux-pièces, oubliez donc les grands chiens qui, même pour les plus paresseux, se sentiront à l’étroit. En règle générale, on conseille des races de petites tailles, et plutôt calmes : Bouledogues Français et Anglais, Chihuahua, Bichon, Carlin, Epagneul Breton, etc.

Si le problème des aboiements est présent partout, il l’est d’autant plus en appartement que vous risquez de gêner beaucoup plus de monde. Optez donc pour une race qui jappe peu, ou du moins qui s’éduque facilement : Epagneul Japonais, Shiba Inu, Basset, Whippet… On bannira en revanche le Yorkshire, le Colley ou encore le Spitz nain.

Enfin, comme dans toute situation, adaptez la race à votre mode de vie. Si vous avez des enfants, préférez le Bichon Maltais nain, le Cairn Terrier ou le Cavalier King Charles, par exemple. Par contre évitez le Chihuahua, trop fragile, le Pékinois, parfois agressif ou encore le Teckel qui n’est pas très joueur.

Si vous aimez, partagez...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin