Les travaux dans la rue et sur la route interviennent régulièrement en collectivité. Il s’agira de rénover une voie, d’installer la fibre optique, de réparer un réseau d’eau ou encore d’aménager une nouvelle voie. Toutefois, ces chantiers sont synonymes de dangers pour les usagers. La fragilité des sols, le stationnement d’engins et le passage de techniciens du bâtiment sur la voie publique sont autant d’éléments pouvant provoquer des accidents. Le balisage est alors indispensable à la sécurité des automobilistes et des piétons. Mais comment procéder ?

Des règles à respecter

Avant toute chose, la signalétique liée à un chantier sur la voirie doit répondre à des règles strictes. Pour mettre en sécurité les intervenants comme les usagers de la route, les agents de la collectivité doivent mettre en place des panneaux de signalisation d’approche, situés à une distance bien précise de la zone d’intervention (300 m pour avertir les automobilistes, 200 m avant la zone lors d’une modification de voie, 100 m si un changement de vitesse est imposé, 50 à 30 m pour avertir les piétons d’un changement de voie). Il est également demandé d’installer une signalisation de position, de façon à guider les automobilistes sur un parcours alternatif temporaire, à l’aide d’un marquage en jaune, de cônes de chantier de couleur orange et blanche et de barrières bien visibles. Une signalisation de fin de chantier est également nécessaire.

Les barrières de chantier

La première mesure à prendre pour protéger les usagers de la route comme les agents du BTP est d’installer des barrières de sécurité. Ces barrières de chantier en plastique ou en métal doivent être disposées tout le long de la zone d’intervention, qu’il s’agisse de travaux sur la route ou sur un trottoir. Pour signaler le danger et rendre visible la zone de travaux, vous devez utiliser des codes couleurs précis. Selon l’arrêté du 4 novembre 1993 du code du travail, le rouge symbolise le danger et l’interdiction, le jaune ou jaune-orangé représente un avertissement, le bleu est un signal d’obligation et le vert indique une situation de sauvetage ou encore un retour à une situation normale. Vous pourrez ainsi opter pour la couleur de barrière de chantier en plastique la plus adaptée, et même choisir un modèle doté de bandes réfléchissantes pour un maximum de sécurité. Adressez-vous à un spécialiste de la barrière pour collectivité afin de trouver un équipement conforme à la législation et à vos exigences.

Si vous aimez, partagez...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin