Dubaï ou la « ville de tous les excès et des records » ne finit pas de surprendre ses visiteurs. Cet émirat abrite l’hôtel le plus cher du monde (à 900 € la nuitée). Malgré que ce bourg soit souvent traduit au luxe et les prix excessifs, il fait profiter de plusieurs activités amusantes et (presque) gratuites.

La visite du Dubaï Mall : le plus grand centre commercial à l’échelle mondiale

Pendant le shopping, il n’est pas nécessaire de défaire sa bourse et dépenser. Au Dubaï Mall, faire du lèche-vitrines s’avère avantageux : ce centre commercial abrite l’aquarium le plus immense de la planète (avec une paroi en verre colossale). Dans cette gigantesque galerie marchande, place aux excès : squelette de diplodocus (dinosaure) datant de millions d’années, cascades vertigineuses de 24 m, parc d’attractions… Cet endroit renferme également le plus grand marché intérieur réservé à l’or : que du plaisir pour les yeux !

Les fontaines de Dubaï : place à l’art pratique

Sur les airs d’un morceau de Whitney Houston ou The King of Pop ou des mélodies arabes traditionnelles, les fontaines de Dubaï offrent un véritable spectacle musical. Elles se placent au pied de la plus haute tour du monde (la Burj Khalifa). Les quelque 83.000 litres d’eau élancés à 150 m du sol suivent une synchronisation harmonieuse entre 13 et 13heures30 et de 18 à 23 heures. Les observateurs ne se lassent pas devant un tel show, alterné toutes les 30 minutes.

De merveilleuses découvertes au Dubaï Museum et à la maison du fondateur de la ville

Dubaï a été fondé par le grand-père de l’émir actuel : le Sheikh Saeed al-Maktoum. La maison de ce dernier recueille aujourd’hui un musée intéressant, témoin de la vie dans cet émirat avant la découverte du pétrole. Du haut de cette demeure, on profite d’une vue imprenable sur la ville (prix d’entrée : 2 dirhams = 50 centimes d’euros). Le Dubaï museum, quant à lui, constitue le plus ancien bâtiment local. Il retrace l’historique de la cité depuis 1960 et comprend une exposition archéologique sur les premiers doubaïens (accès : 3 dirhams).

Si vous aimez, partagez...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin