La cigarette électronique, l’e-cig, la vapoteuse… Quel que soit le nom qu’on lui donne, ça y est, cette alternative à la cigarette classique fait partie intégrante de nos vies et il y a de plus en plus d’adeptes tous les jours ! Si le nombre de modèles s’est plus que décuplé ces dernières années, dans le domaine des arômes pour e-liquide, là aussi, il ne se passe pas une journée sans qu’une nouvelle saveur fasse son apparition. Suivez-nous, on fait le point là-dessus !


C’est quoi déjà l’arôme ?
Pour ceux qui se mélangeraient un peu les pinceaux, petite remise au clair : pour fonctionner, une cigarette électronique a besoin d’e-liquide. Ce dernier est composé d’une base neutre (nicotinée ou non) et d’arômes qui vont donner au liquide un goût défini. En plus, des additifs sont parfois ajoutés au liquide pour apporter des saveurs particulières mentholées, sucrées, vanillées, etc.

Les grandes familles d’arômes
Globalement, on peut classer les arômes suivant 4 grandes familles :
– Les classiques, ce sont les arômes dont le goût ressemble à celui des cigarettes classiques comme tabac blond, tabac brun, cigarette mentholée, mais aussi cigare, cigarillos ou pipe. Ils restent une valeur sûre dans les arômes, et ne disparaîtront sans doute jamais. Les classiques, c’est la petite robe noire du dressing féminin 😉 !
– Les fruitées qui, comme leur nom l’indique, dévoilent des saveurs de fruits : pomme, fraise, raisin, cassis, fruits de la passion, fruits exotiques, ananas, bref, chaque fruit existant sur la planète a l’arôme qui lui correspond.
– Les boissons, c’est une tendance plus récente : pina colada, cappuccino, chocolat au lait, thé, etc. De plus en plus de vapoteurs apprécient de vapoter la même saveur que ce qu’ils sont en train de boire.
– Les bonbons et les gourmandises, c’est la dernière tendance à la mode ! On peut trouver aussi bien des saveurs fraise tagada que pomme d’amour : une manière de manger des bonbons ou des douceurs sucrées sans prendre un gramme !

En France, malgré le choix incroyable d’arômes, il semblerait que ce soient les classiques qui restent les plus vendus : beaucoup de vapoteurs n’ont pas encore osé passer le pas des autres arômes. Mais le développement très important du DIY (Do It Yourself) permettant de faire son e-liquide pour cigarette électronique soi-même devrait faire changer cette tendance dans les années à venir.

Si vous aimez, partagez...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin