Une fois rentré chez soi, confort et bien-être priment sur tout le reste, histoire d’oublier le travail, le transport et tous les petits tracas du quotidien. Et qui n’aimerait pas en sus, pouvoir déposer ses délicats petits pieds dans une paire de chaussons qui offre confort, chaleur et légèreté ? C’est, vous vous en doutez, tout le sujet d’aujourd’hui dans lequel nous allons aller à la recherche de ce qui se fait de mieux en termes de chaussons.

 

Choisir ses chaussons : pas si simple

En matière de chaussons, il n’est pas toujours évident de trouver chaussure à son pied tout en accordant le modèle de son choix à ses habitudes. En effet, ce choix est rendu particulièrement délicat par des facteurs externes comme le revêtement du sol mais également internes comme la fréquence des déplacements ou la manière dont on enfile ses chaussons. Du coup, un petit guide succinct pourrait bien vous aider quelque peu :

– Les pantoufles et les charentaises sont tout simplement ce qui se fait de mieux en termes de confort et de maintien du pied. Entourant le pied complètement, elles protègent l’ensemble du pied contre le froid, y compris le talon. Il existe deux menus inconvénients à cette chaleur : les enfiler ou les enlever est relativement fastidieux et le trop-plein de chaleur peut faire transpirer et apporter son lot d’inconvénients comme une odeur désagréable. On donnera donc l’avantage à ces modèles de chausson dès lors que l’on se sait frileux et/ou que l’on apprécie le confort optimal mais on y réfléchira à deux fois si l’on passe son temps à se chausser/déchausser et que l’on transpire facilement.

– Les mules et les sabots jouent un rôle intermédiaire puisqu’elles peuvent être plus ou moins chaudes (pratique en fonction des saisons) et qu’elles s’enfilent et s’enlèvent très simplement. L’inconvénient principal est à l’opposé des charentaises puisque le talon est laissé libre et donc soumis à l’air ambiant ; point qui peut être astucieusement contré par le port de chaussettes chaudes et confortables comme les chaussettes en mohair. Autre détail à prendre en compte, les mules ne sont pas toujours optimales pour les escaliers et il est facile de perde un chausson au détour d’une marche. On réservera donc les mules et les sabots aux gens pragmatiques qui préfèrent un chaussant simple et fonctionnel à un modèle plus confortable et « contraignant ».

– Espadrilles et ballerines d’intérieur sont, quant à elles, les chaussons des beaux jours. Légers et confortables, elles offrent un bon maintien du pied, semblable aux charentaises, tout en bénéficiant d’une structure moins « étouffante » qui permet de garder le pied au frais. Il est évident que les frileux éviteront ballerines et espadrilles tandis que les autres trouveront une alternative confortable pour les saisons plus chaleureuses.

 

Où acheter les meilleurs chaussons ?

La réponse à cette question est plutôt simple : rendez-vous sur le site de La Ferme du Mohair, une boutique française spécialisée dans la vente de produits en fibres naturelles. Performantes et particulièrement confortables au toucher, les fibres naturelles (laine, mohair, lin, feutre, etc.) permettent de confectionner des chaussons de grande qualité et c’est bien pour cela que La Ferme du Mohair ne propose que des chaussants issus de la nature.

Découvrez donc les chaussons pour homme et pour femme proposés sur la boutique en ligne et n’hésitez pas à jeter un coup d’œil aux autres produits proposés : pulls, gilets, sous-vêtements et autres chaussettes chaudes pourraient bien faire votre bonheur.

Si vous aimez, partagez...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin