Avec l’hiver qui revient, et les températures qui chutent, la question du chauffage se fait à nouveau de plus en plus présente dans les médias, mais surtout dans les foyers. Et quand on sait qu’aujourd’hui, près d’une personne sur cinq est en situation de précarité énergétique, il y a sérieusement de quoi remettre en question son système.
Voici quelques idées pour faire des économies, à court ou à long terme, et améliorer grandement votre confort.

Soigner l’isolation de sa maison

De nos jours, les travaux d’isolation sont indispensables pour chauffer efficacement son logement. Il existe de nombreuses solutions, allant de l’isolation des combles perdus par insufflation d’isolant à la pose de panneau. De plus, les isolants modernes sont à la fois écologiques, économiques et très simples à poser : la ouate de cellulose par exemple est un isolant vert à base de papier journal recyclé que l’on trouve pour moins de 10€/m2, et ses performances sont sans faille !
Enfin, l’Etat propose de nombreuses aides financières et un crédit d’impôt pour aider aux travaux d’isolation. Vous n’avez donc aucune excuse !

Choisir un chauffage central économique

source : http://www.hmdiffusion.com/

source : http://www.hmdiffusion.com/

Lorsque l’on s’installe dans une maison ou un appartement, le choix se limite souvent au gaz ou à l’électricité. Or, les systèmes les plus anciens sont aussi les plus économiques, et le poêle à bois fait son grand retour dans nos foyers. Il faut dire qu’un chauffage au bois bien installé coûte 20 à 25% moins cher en consommation qu’un système électrique. De plus, les poêles modernes comme ceux de France-Turbo ne nuiront pas à la déco de votre intérieur, bien au contraire !

Miser sur les solutions d’appoint

Si vous ne pouvez, ou ne voulez, investir dans une solution durable, vous pouvez toutefois vous tourner vers des solutions de chauffage d’appoint. Cela suffira aussi pour les petits logements (studio), pour lesquels un petit chauffage suffit largement et coûtera moins cher qu’un vieux système électrique.
Limitez votre chauffage central à une température relativement basse, et éteignez-le complètement dans les pièces où il n’est pas vital (chambres inutilisées, salle de bain etc.).
En cas de besoin, vous pourrez chauffer la pièce ponctuellement et rapidement avec un chauffage d’appoint au fioul. Si la matière première est plus chère, son utilisation sera toutefois moindre.

Si vous aimez, partagez...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin