La pratique du sport en milieu urbain est en train de changer. D’autres disciplines viennent s’aligner au foot ou à la danse de rue. De nouveaux concepts naissent avec l’urbanisation de masse. De nombreux citadins font des activités physiques, mais leurs motivations ne sont pas toutes les mêmes. La plupart d’entre eux adhèrent à une discipline pour atteindre un but personnel ou pour participer à la vie de la société.

Sport Urbain : la jonction entre culture et liberté

Au début, le sport urbain se pratiquait sur la voie publique et permettait à la population de se retrouver autour d’une activité. On le pratiquait plus pour le plaisir que pour faire de la compétition. L’expansion de ce phénomène tend à populariser certaines disciplines sportives. En ville, le sport s’adapte à l’environnement ou à la réalité du grand public. Dans les rues, chacun peut innover, inventer ou s’exprimer autrement tout en s’adonnant à son art. Associé à la vie de la société, le sport est même devenu un important vecteur de tendance. Un style vestimentaire et une manière de parler peuvent être propres à une activité. Certes, ce phénomène a pris d’autres dimensions, mais il est sûr qu’il n’a rien perdu de sa splendeur.

Sport dans la ville : une pratique en perpétuelle évolution

Depuis quelques années, la création de terrains de jeux a révolutionné le sport urbain. Les agrès pour la musculation et gymnastique, les playgrounds et les skateparks illustrent bien ces nouveaux cadres dédiés à la pratique du sport en ville. Au fil du temps, l’urbanisation de masse a engendré l’émergence d’autres concepts ou disciplines comme le « Parkour », « BMX » et « L’urban training ». Le premier est l’art du déplacement en ville (freerun), le deuxième a été démocratisé par les coursiers new-yorkais, et le dernier se résume à un parcours de remise en forme en plein air assisté par un coach.

Les impacts de la pratique du sport sur la vie citadine

L’engouement des villes pour l’installation des équipements sportifs en milieu urbain démontre d’autres vertus du sport. Au-delà du souci d’entretenir la santé, beaucoup pensent que cette tendance peut nous permettre de vivre bien et autrement. La cohésion et le dynamisme dans un environnement sain sont indiscutablement les impacts positifs. Pour le Ministère de la ville, de la Jeunesse et des Sports, le sport peut contribuer à améliorer le cadre de vie. Réduire les inégalités entre les territoires fait partie des objectifs attendus.

Si vous aimez, partagez...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin