Un défi sexy contournant la censure

On connaît tous le selfies, cet autoportrait réalisé à l’aide d’un téléphone portable et qui font fureur sur les réseaux sociaux, et qui séduit tant les quidams que les stars. Mais connaissez-vous l’underboob ? Délicieusement coquin et provocant, ce selfie, plébiscité par les jeunes femmes pleines d’audace, consiste à photographier ses seins, en prenant bien garde de ne pas dévoiler les tétons. Il peut ainsi se faire simplement en soulevant son t-shirt, ou dans le plus simple appareil, en cachant le haut à l’aide ses bras. Sexy et taquin, ce type de selfie reste respectueux des conditions d’utilisation de Facebook, connu pour sa sévérité à l’égard de la nudité.

Une controverse en Thaïlande

Si l’underboob ne provoque aucune indignation de la part des réseaux sociaux, il n’en est pas de même dans son pays d’origine qu’est la Thaïlande. En effet, le gouvernement a prévu jusqu’à 5 ans de prison pour toutes celles qui s’adonnerait à cette pratique sur Instagram, estimant qu’elle va à l’encontre des lois du pays, interdisant – pour les citer – la publication de “données obscènes accessibles au public” soupçonnées de nuire à la sécurité du pays et de “causer la panique publique” !

Si vous aimez, partagez...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin