Devenu au fil du temps l’un des chiens préférés des Français (le classement), le yorkshire terrier est un chien amical et téméraire qui possède un avantage indéniable pour les urbains amoureux des chiens : il rentre dans la plupart des compartiments à bagages. Mais trêve de plaisanterie, le yorkie suit le mouvement de miniaturisation initié il y a quelques années et existe désormais en un modèle plus petit mais pas si différent : le yorkshire toy.

 

Le yorkshire toy, un yorkshire terrier comme les autres ?

Commençons par le commencement : non, le yorkshire toy (ou yorkshire terrier toy) n’est pas une race à part entière de york. Il ne s’agit ni plus ni moins que d’individus de la même race. Chercher à comparer yorkshire toy et yorkshire terrier revient à chercher à déterminer ce qui fait la différence entre Brad Pitt et Tom Cruise : tous les deux font partie de la même race, ont le type caucasien et se ressemblent sûrement beaucoup à l’intérieur. La seule différence réelle intervenant dès lors que l’on sort le double décimètre.

Faire l’acquisition d’un yorkshire toy, c’est adopter un yorkshire terrier plus petit mais appartenant à la même race. D’ailleurs, n’allez pas croire que les parents de votre toy sont différents des autres : entre en jeu la génétique qui fait qu’une portée peut contenir un ou deux petits modèles alors même que les parents sont les mêmes.

Autant le dire donc, si on vous promet un yorkshire de race toy, c’est probablement que votre interlocuteur vous prend pour un jambon. Ce qui me mène d’ailleurs à un petit avertissement : le yorkshire toy résultant d’une « anomalie » génétique, la recherche forcenée de ce type de chiots par la sélection intensive peut mener à des chiots sujets à des malformations et peut mettre en danger les chiennes de petite taille qui peuvent donner naissance à des chiots normaux.

Prenez bien soin de choisir un élevage de renom à visage humain pour vous assurer d’obtenir un chiot en bonne santé. Oki Square Kennel (site web : www.yorkshire.fr), situé à quelques heures seulement de Paris, est un élevage de ce type qui ne propose des chiots yorkshire qu’au hasard des naissances, laissant ainsi agir la nature. Et c’est bien mieux pour le chiot à naître et pour sa mère.

 

Un chien dans la ville

Pesant généralement moins de 2 kg, le yorkshire toy et son petit gabarit sont taillés pour la ville autant que pour la campagne. Il est vrai que si vous habitez en appartement et que vous souhaitez à tout prix posséder un chien le yorkshire terrier, et le yorkshire toy encore plus, est un chien qui vous conviendra parfaitement.

Facile de caractère, il se dresse aisément et pourra vite comprendre vos ordres les plus complexes. Par contre, toy ou non, il reste un chien avec ses besoins : il faut donc être capable de prendre le temps de le sortir régulièrement, qu’il puisse faire ses besoins mais aussi se dépenser et assouvir ses envies de découverte et d’aventure.

Idéalement, pensez également à prendre le temps de jouer avec votre chien. Après une journée seul à la maison ou dans votre appartement, votre yorkie aura besoin de dépenser l’énergie accumulée par le jeu. Et autant vous dire que s’il ne l’évacue pas par le jeu, il risque de chercher d’autres moyens (et c’est à ce moment qu’interviennent les coussins  et les chaussons mâchouillés). A bon entendeur…

Si vous aimez, partagez...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin